Tapage diurne à Beni : les cabines de téléchargement de chansons, films et autres près des écoles ferment bientôt

Les tenanciers des cabines de téléchargement d’œuvres d’esprits (musique, cinéma,…) en ville de Beni, province du  Nord-Kivu ont 4 jours à dater du mercredi 17 février 202 pour délocaliser leurs activités près des établissements scolaires.

D’après un communiqué rendu public le même jour, l’Ir Mapendo Kihunga, chef du service urbain à la Culture et Arts, précise que cette mesure a été prise suite aux multiples plaintes verbales et écrites des chefs d’établissements scolaires qui fustigent les tapages diurnes.

Le même commune renseigne que, les bruits produits par ces cabines près des salles de classes créent un imbroglio dans le chef des apprenants (élèves et écoliers) ne permettant pas ainsi à ces derniers de suivre attentivement les enseignements.

Par ailleurs, le chef de culture et des Arts en ville de Beni appelle d’autres tenanciers des cabines de téléchargement de chaque fois baisser le volume de leurs instruments sonores pour éviter de tomber dans l’infraction de tapage diurne.

La Rédaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :