Insécurité à Beni : « Plus de 50 civils tués à l’espace de deux semaines à Ruwenzori » (Société Civile)

Environs 53 civils ont été tués par les rebelles de l’Allied Democratic Forces (ADF) dans les groupements Bolema et Malambo en secteur Ruwenzori, territoire de Beni en l’espace de deux semaines.

Ces statistiques ont été données par les forces vives du secteur Ruwenzori par le biais de son président, Wilson Paluku Batoleni au lendemain des tueries de 10 civils par ces rebelles actifs dans la région de Beni.

« Plus 50 civiles ont été sauvagement massacrés par les ADF à l’espace de deux semaines. C’est un cris d’alarme que nous continuons à lancer et plus particulièrement dans le groupement Malambo et Bolema où les gens continuent à être tués. Et c’est pour celà que, nous appelons les autorités compétentes d’affecter une seule unités des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui peut facilement contrôler notre région », a déclaré Wilson Paluku Batoleni.

A noter que, dix civils, dont quatre femmes et six hommes ont été tués l’après midi du Lundi 15 Février par les rebelles ADF à Libokora Kambathule aux côtés des plusieurs maisons incendiées et autres civils portés disparus jusqu’ànos jours.

La Rédaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :