jeu. Août 5th, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Insécurité à Beni : « Les béquilles des ADF doivent être identifiées et séparées du groupe » (Gen. P. Cirimwami)

La persistance des massacres des civils demans la région de Beni préoccupe au plus haut niveau le commandant secteur des opérations Sukola 1, le Général Major Peter Cirimwami qui estime que les béquilles des rebelles du groupe armé Allied Democratic Forces (ADF) doivent être identifiées et séparées.

Il l’a dit ce Samedi 13 Février  devant la presse de Mutwanga, chef lieu du secteur Ruwenzori, après une attaque d’une position militaire par un groupe d’assaillants non encore identifiés où certains fils du terroir ont été parmi les 8 capturés et deux autres neutralisés en ajoutant que, les jeunes doivent se désolidariser de ces groupes armés mais se joindre aux efforts des éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui sont déterminés à mettre fin à la barbarie commise par les ennemis de la paix dans cette partie Est de la République Démocratique du Congo.

« Nos sentiments sont qu’au-moins une fois, la population a vu les preuves parce que lorsqu’on parlait, les gens pensaient que l’on avait des envies envers les uns ou les autres, pourtant nous dans notre système de recherches, on sentait qu’il y ait des béquilles à l’ennemi parce que l’on ne comprenait pas comment les militaires, qui sont au front lorsqu’ils reviennent, étaient lynchés par la population et on se disait que la population était infiltrée. C’est ainsi que nous estimons que, les béquilles des ADF doivent être identifiées et séparées du groupe en urgence de façon qu’ensemble qu’on scelle un mariage », a déclaré le Général Major, Peter Cirimwami.

Par ailleurs, cet officier supérieur des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a révélé que, après avoir interrogé l’un des huit capturés a affirmé que quatre d’entre eux sont venus de la chefferie des Bashu pour les sensibiliser afin qu’ils travaillent ensemble et c’est dans la matinée de ce Samedi 13 Février qu’ils ont dit qu’ils allaient à la recherche des armes à un lieu inconnu mais subitement, ils ont été surpris et pris par une ambuscade des FARDC.

La Rédaction

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.