lun. Août 2nd, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Matata Ponyo répond aux détracteurs au sujet de son université

Augustin Matata Ponyo, ancien Premier ministre, est revenu aux allégations portées contre lui sur le détournement des fonds destinés au parc agro-industriel de Bukanga Lonzo.

Au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 12 février à Kinshasa, a affirmé que les fonds destinés au parc agro-industriel de Bukanga Lonzo n’ont point servis à la construction de l’université Mapon, à Kindu.

D’après Matata Ponyo, les contributeurs ne sont pas « de petits poissons » et qu’ils sont « traçables ». « Leurs noms figurent sur la plaque placée à l’entrée de l’université », avant de faire savoir que « le financement de cette université a été audité par PricewaterhouseCoopers, un réseau international d’entreprises spécialisées dans des missions d’audit, d’expertise comptable et de conseil. »

Matata Ponyo qualifie des jaloux ceux qui l’accusent d’avoir détourné les fonds destinés au parc agro-industriel de Bukanga Lonzo pour construire son université.

« Il y en a qui font 30 ans de vie politique sans même produire un centre de santé. Ils veulent démontrer qu’il y a eu détournement à gauche ou université à droite pour expliquer le fait qu’ils n’ont pas penser à construire une université (…). Ils ne vous disent pas qu’eux n’ont même pas planter, mais ont récolté des villas à l’extérieur du pays », a-t-il rétorqué.

Et de renchérir : « s’ils vous disent que construire une université de haute technologie est une mauvaise chose, c’est la où ça commence la descente aux enfers ».

L’université polytechnique Mapon a été inaugurée en octobre 2017. Elle se définit comme haut lieu de savoir en matière de haute technologie et veut former, selon son initiateur, des ingénieurs capable de s’exprimer aussi bien en français qu’en anglais afin de les rendre compétitifs tant sur le plan national qu’international.

La Rédaction

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.