Nord-Kivu : Les miliciens maï-maï Léopards décident de quitter leur maquis

Dans l’objectif de pacifier la région du Nord-Kivu, plus particulièrement le territoire de Lubero, les miliciens Léopards qui étaient actif dans ce territoire viennent de décider de quitter leur maquis pour intégrer la vie civile.

Dans une déclaration rendue publique ce Lundi 25 Janvier 2020, ces miliciens disent avoir répondu à l’appel du chef de l’État qui vise à restaurer la paix et l’autorité de l’État dans la partie Est de la République Démocratique du Congo où plusieurs groupes rebelles sont actifs.

« Nous membres du groupe armé Léopards œuvrant en territoire de Lubero, ayant combattu pour l’intégrité du territoire de la République Démocratique du Congo pendant plusieurs années mais aussi ayant été sensibilisés sur la nouvelle vision du chef de l’État, nous décidons d’être désarmés non pour l’intégration dans l’armée mais plutôt pour regagner la vie civile. C’est ainsi que nous acceptons de remettre toutes nos armes et munitions entre les mains de la Monusco qui représente la communauté internationale », a déclaré le général autoproclamé Kasereka Kalondero Jacques.

Cependant, ce groupe milicien appelle le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita de procéder à l’organisation d’un désarmement public dans un délai le plus bref pour le bien être de sa juridiction.

La Rédaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :