lun. Août 2nd, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

RDC : Thomas Luhaka et son parti, le Mouvement Libéral, boudent l’Union sacrée de Tshisekedi et renouvellent leur attachement à Kabila

En dépit de multiples départs signalés au sein du Front Commun pour le Congo (FCC), le Mouvement Libéral (ML) et le Regroupement Politique Action dans l’unité (ADU) de Thomas Luhaka Losendjola réaffirment quant à eux  leur appartenance à la famille politique de l’ancien Président Joseph Kabila.

Dans une déclaration faite ce samedi 19 décembre à Kinshasa, les élus et cadres de cette formation disent avoir pris cette initiative après une analyse approfondie de la situation politique du Pays.

 » Après avoir analysé la situation politique et les questions de l’heure, le bureau politique du ML, sous l’autorité de l’honorable Thomas Luhaka, réaffirme son engagement à mener le combat de l’émergence d’un Congo fort et prospère au sein du Front Commun pour le Congo (FCC). De ce fait, le ML demeure constant dans le choix de Républicain levé à la veille de la tenue des élections générales de 2018 « , a déclaré le député Jean Didier Masamba.

Ainsi, le Mouvement Libéral, réuni autour de son autorité morale Thomas Luhaka, renouvele leur attachement aux idéaux et orientations du FCC sous le leadership du sénateur à vie Joséph Kabila.

Pour terminer, il appelle à la vigilance et à la mobilisation générale de tous les cadres afin de demeurer constant dans la vision du FCC qui repose sur l’État de droit, porteur de l’intérêt du peuple.

Pour rappel, quelques cadres du FCC à l’instar de Pius Muabilu, Julien Paluku, Michel Bongongo…ont quitté le Front Commun pour le Congo en adhérant à l’union sacrée du chef de l’État Félix Tshisekedi.

La Rédaction

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.