Situation politique en RDC : Antonio Guterres appelle à un dialogue

« Je reste préoccupé par les tensions politiques au sein de la coalition au pouvoir, qui pourraient saper la fragile stabilité politique, inverser les progrès réalisés depuis les élections de 2018 et le transfert pacifique du pouvoir qui en résulte. ». Propos d’Antonio Guterres dans un rapport remis le lundi dernier au Conseil de sécurité.

Pour le secrétaire général de l’ONU, toutes les parties prenantes dans la situation politique actuelle devraient résoudre leurs différends par le dialogue, conformément à la Constitution.

Il faut rappeler que la situation reste tendue entre les clans Kabila et Tshisekedi. Les deux partis en coalition s’accusent l’un et l’autre de bloquer le développement du pays.

C’est dans cette optique que Félix Tshisekedi avait organisé les « consultations présidentielles » devant aboutir selon le chef lui à « l’union sacrée » de la Nation. Au cours de ces consultations, Félix Tshisekedi avait accordé l’audience à plusieurs politiques alors que ses partenaires du FCC avaient rejeté son invitation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :