ven. Déc 4th, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Recrudescence de la criminalité urbaine à Beni : « un échec total de la part des composantes du comité urbain de sécurité » (CUJB)

Suite à la recrudescence de la criminalité urbaine, le conseil urbain de la jeunesse en ville de Beni, province du Nord-Kivu juge incompétent les composantes du comité urbain de sécurité dans la sécurisation des personnes et leurs biens mais aussi c’est un échec de la part dudit comité.

Dans une déclaration rendue publique dimanche 06 septembre 2020, le CUJB se dit être consterné par un double assassinat de deux jeunes à l’espace de 72 heures en ville de Beni où il s’agit de notre Mr Ktembo Kathekuvyo Steven conseiller au sein du conseil local de la jeunesse de Mambango en charge du plan et du développement lâchement abattu par des hommes armés qui ont ensuite emporté sa moto la nuit du mercredi 02 septembre 2020 au quartier Mambango alors qu’il exerçait son métier de taxi-moto. Le deuxième assassinat est celui du jeune Héritier tué par des porteurs d’armes après lui avoir ravi une importante somme d’argent et plusieurs téléphones portables la soirée de ce samedi 5 septembre 2020 au quartier Tamende pendant qu’il exerçait sa profession de revendeur des crédits de télé communication au sein de sa cabine.

- Publicité -

« Face à cette recrudescence de l’insécurité caractérisée par la criminalité urbaine à Beni, le CUJ/Beni note un échec total de la part des composantes du Comité Urbain de Sécurité de Beni dans la sécurisation des populations de Beni et de leurs biens. Qu’à cela ne tienne, le CUJ/Beni en appelle aux composantes du comité urbain de sécurité de Beni à la prise de conscience et à l’execution de leur mission principale qui est la sécurisation de la population et de ses biens sans laquelle ce comité est réputé démissionnaire », peut-on lire dans cette déclaration.

Par ailleurs, le CUJ/Beni exige les enquêtes qui aboutiront à la présentation et à la condamnation dans un très bref délai en audience publique des auteurs d’assassinat des deux jeunes précités. À défaut, une série d’actions de grande envergure seront menées pour contraindre les composantes du Comité Urbain de Sécurité de Beni à démissionner de leurs fonctions respectives afin de permettre à l’autorité compétente de doter ce comité des animateurs capables d’assurer la sécurité des beniciens et de leurs biens.

Dodo Mathe

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE