Criminalité urbaine à Beni : « le mauvais encadrement des éléments de l’ordre serait à la base de l’insécurité » (société civile)

La non-prise en charge et le mauvais encadrement des militaires et policiers en ville de Beni, province du Nord-Kivu seraient à la base de la criminalité urbaine qui a pris une allure inquiétante.

Propos de Kizito Bin Hangi, président de la coordination des forces vives en ville de Beni 24 heures après le meurtre d’un jeune tenancier d’une cabine des ventes des unités téléphoniques au quartier Tamende en commune Mulekera.

« Le non encadrement et la mauvaise prise en charge des militaires et policiers affectés en ville de Beni, seraient à la base de la montée en flèche de la criminalité urbaine. Les autorités militaires doivent réfléchir comment sécuriser les civils mais aussi elles doivent cantonner leurs militaires dans leurs casernes au lieu de les laisser vivres ensemble avec la population », a déclaré Kizito Bin Hangi.

A noter que samedi dernier un jeune homme nommé Héritier avait été tué par des hommes porteurs d’armes à feu où deux d’entre eux sont déjà aux arrêts a révélé l’autorité urbaine.

Dodo Mathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :