Insécurité à Beni : « plus de 40 personnes tuées par les ADF à l’espace d’un mois sur la route Mbau-Kamango » (CRDH)

Plus de 40 personnes dont des civils et militaires ont été tuées par les rebelles ougandais de l’ADF à l’espace d’un mois sur axe routier Mbau-Kamango, en secteur de Beni-Mbau, territoire de Beni.

Statistiques données par la convention pour le respect des droits humains (CRDH) du territoire de Beni dans un rapport publié vendredi 04 septembre 2020 tout en condamnant ces actes d’atrocités commis par ces ennemis de la paix dans la région de Beni.

Cette structure de défense des droits humains demande au gouvernement central de prendre l’insécurité de Beni comme priorité tel que fait pour la covid-19 mais aussi d’ordonner à la justice d’enquêter sur les tueries de Beni pour dénicher les complices de ces égorgeurs aux sein des FARDC, PNC voire même la population civile.

Dans cette même déclaration, la CRDH recommande à l’armée de créer une commission composée des civils et militaires qui sera chargée de collecter et analyser les rumeurs sur l’insécurité. Et elle doit renforcer ses éléments aux frontières pour éviter l’entrée aux pays des semeurs des affres caractérisées par le massacre de la population civile.

Dodo Mathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :