Nord-Kivu : les agents des services de sécurité se transforment en agents percepteurs des taxes illicites sur l’axe Beni-Eringeti

Les agents des services de sécurité commis à des différentes barrières érigées sur l’axe routier Beni-Eringeti en territoire de Beni, province du Nord-Kivu, se sont transformés en percepteurs des taxes illégales auprès des conducteurs des camions qui empruntent ce tronçon.

Selon les conducteurs des véhicules, cet axe compte 4 barrières. « À chaque barrière on est obligé de débourser 10 mille FC, ce qui donne un total de 40 mille FC sans aucune preuve de paiement« , a témoigné un conducteur.

Notre source révèle par ailleurs que les agents commis à ces barrières sont des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), de l’agence nationale congolaise (ANR) et de la Police Nationale Congolaise (PNC).

A noter que le mardi dernier, un élu provincial du territoire de Beni a adressé une correspondance au ministre provincial du Nord-Kivu en charge de l’administration du territoire et décentralisation, sécurité et ordre public, informations et presse, porte-parole du gouvernement provincial pour qu’il mette fin à ces genres des tracasseries.

Dodo Mathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :