Kasumbalesa : la base Bilanga écrasée par l’armée

Les Forces armées de la République ont mené une opération la nuit du 24 au 25 août contre la base de la section UDPS « Bilanga » dans la ville frontalière de Kasumbalesa à environ 90 km de Lubumbashi dans le Haut-Katanga.

Selon les sources militaires, durant cet assaut, les FARDC ont déguerpi cette base accusée d’être responsable de la fraude douanière à Kasumbalesa. Jusqu’à présent, aucune information sur Isaac Tshiswaka, leader de ce mouvement qui avait déjà installé son bureau sur la route Sodimico. Les Forces loyalistes sont toujours sur place pour faire le nettoyage et ratisser large.

Samedi soir, c’est Augustin Kabuya secrétaire général a.i. de l’Udps qui avait demandé aux autorités de mettre fin au phénomène Bilanga et arrêter son auteur qui est le président de la cellule UDPS Bilanga à Kasumbalesa. En réponse, plusieurs militants de ce parti ont marché lundi pour exiger la démission du numéro 2 de l’UDPS qu’ils accusent d’être de mèche avec les autorités provinciales du Haut-Katanga.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :