sam. Sep 19th, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Fraude douanière à la frontière de Kasumbalesa : pour Augustin Kabuya, l’UDPS ne reconnaît pas la base “Bilanga”

Au cours d’une sortie médiatique effectuée dimanche 23 août, le secrétaire général a.i. de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya, a fait savoir que le parti cher à Étienne Tshisekedi ne reconnait pas la base “Bilanga” qui perçoit les taxes à la frontière de Kasumbalesa dans le Haut-Katanga.

Contrairement aux affirmations des autorités provinciales, le numéro 2 du parti présidentiel a laissé entendre que le responsable de la base Bilanga qui s’est substitué à l’autorité compétente pour percevoir les taxes à la frontière de Kasumbalesa n’est pas reconnu par l’UDPS.

- Publicité -

« Nous ne sommes pas venus au pouvoir pour faire ceux que nous avons critiqué hier. L’UDPS ne peut pas non plus se transformer en une institution du pays. Monsieur Tshisuaka n’est pas reconnu par la direction politique du parti comme président fédéral de l’Udps/Kasumbalesa », a déclaré Augustin Kabuya. Et d’ajouter : « S’il y a une personne qui a un document qui atteste que Monsieur Tshisuaka est responsable de l’Udps à Kasumbalesa, il doit nous le montrer ».

Par ailleurs, le vendredi 14 août dernier, les gouverneurs Jacques Kyabula du Haut-Katanga, Richard Muyej du Lualaba et Zoé Mwanzambala Kabila du Tanganyika avaient invité le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières à mettre un terme au phénomène Bilanga à la frontière de Kasumbalesa. Notons que plusieurs organisations de la société civile sont montées au créneau pour dénoncer la fraude douanière à la frontière de
Kasumbalesa.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE