Promotion de l’entrepreneuriat : quand le Gouvernement congolais trahit ses propres fils

Le ministère de l’Industrie préfère mieux soutenir la main d’œuvre étrangère au détriment des jeunes congolais aussi compétents et porteurs d’innovation.

C’est le cas de Dieudonné Kayembe, créateur des smartphones congolais de la marque Motema, qui en dépit de toutes les promesses faites par le Gouvernement pour l’accompagnement a vu son projet être attribué à une firme américaine. Ci-dessous sa lettre adressée au ministre de l’Industrie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :