Gestion de la Covid-19 : Eteni Longondo surpris la main dans le sac par l’IGF

Des dépenses sans pièces justificatives, la surfacturation et tant d’autres abus, tels sont les détails couchés dans une note technique parvenue aux confrères d’Actu7.CD ce jeudi 20 août 2020.

Les résultats des enquêtes menées par l’Inspection générale des finances (IGF) depuis mi-juillet sur la gestion des fonds du Trésor public alloués pour la lutte contre la Covid-19 incriminent de bout en bout ce membre du Gouvernement cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), parti de Félix Tshisekedi.

A en croire ladite note technique, la mégestion a brillé dans la gestion de la pandémie de Coronavirus. Tenez par exemple, pour l’hôpital du Cinquantenaire où chaque malade atteint du Coronavirus devrait payer 12.000 USD pour un séjour de moins de 20 jours avec un soin administré avec les médicaments en dotation.

Aussi, des ambulances tant plébiscitées par le ministre de la Santé dont le fond a été décaissé depuis mi-juillet restent « non-réceptionnées jusqu’à ce jour ».

De même que les inspecteurs des finances dénoncent la surfacturation de la réhabilitation de cinq hôpitaux devant accueillir les malades de la Covid-19 notamment à Kinshasa.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :