dim. Sep 20th, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Beni : « la menace des rebelles ADF nécessite une mobilisation de toutes les institutions de la République pour l’endiguer »(CEPADHO)

Le centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) considère que la menace des rebelles ADF reste encore de très grande ampleur, chose qui nécessite une mobilisation de toutes les institutions de la République pour l’endiguer.

Propos contenus dans le bulettin publié ce samedi 15 août après que ces rebelles ont tué 8 civils en l’espace d’une semaine dont 4 à Makele-Kithevya et le reste à Mukokoma.

- Publicité -

« Le premier incident s’est produit au tour de 10 heures locales jeudi 13 août 2020 à Makele-Kithevya à 10km nord-ouest d’Oïcha ,chef-lieu du Territoire de Beni, dans le groupement Batangi-Mbau en Secteur de Beni-Mbau. Selon les informations recueillies par le CEPADHO, ces terroristes ont tendu une embuscade à un groupe des jeunes en provenance d’Oïcha pour Kithevya et ont tué 4 d’entr’eux. Les jeunes gens se mobilisaient pour des travaux communautaires initiés par l’ASBL «AEROE» (Association des Étudiants Ressortissants d’Oïcha et Environs). Par ailleurs, 4 autres civils habitants d’Oïcha partis dans leurs champs le matin du même jeudi, du côté Est, ont été tués par les terroristes ADF à Mukomuko au PK15 sur l’axe routier Mbau-Kamango », peut-on lire dans ce bulletin.

C’est ainsi que cette structure de défense des droits humains condamne l’activisme des rebelles ADF dans la région de Beni qui endeuillent jour et nuit la population civile.

Dodo Mathe

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE