Ituri : aucun agent de la CNPR et du TRANSCOM n’est autorisé à percevoir une quelconque taxe (arrêté ministériel)

Les agents de la commission nationale de la prévention routière (CNPR) et des Transports et des voies de communication (TRANSCOM) sont appelés à ne pas percevoir une quelconque taxe sur les passages des axes routiers des la province de l’Ituri. Décision prise dans un arrêté signé le 12 août par Espérance Musafiri Shukuru, ministre provincial des transports et voies de communication.

Cette mesure concerne aussi les agents de la police de circulation routière (PCR) commis à des différentes barrières dans cette province qui demande les frais appelés « rapport » et autorisation de déplacement individuel qui n’est pas dans la nomenclature des taxes que doivent faire payer la population.

Face à cette mesure, la convention du respect des droits humains (CRDH) antenne de Mambasa, à travers son coordonnateur, a dans une déclaration publiée vendredi 14 août, salué cette décision tout en remerciant la ministre Espérance Musafiri.

Cette ONG des droits de l’homme appelle par ailleurs population qui fréquente l’axe routier Makeke-Mambasa et autres à s’approprier cette décision étant donné que les routes dans cette partie de la province de l’Ituri sont dans un état de délabrement très avancé.

Dodo Mathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :