lun. Sep 21st, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Football/FC Renaissance : depuis sa cellule, Pascal Mukuna recadre Max Mayaka

Dans une sortie médiatique effectuée vendredi 07 août depuis sa cellule dans la maison carcérale de Makala, le président du FC Renaissance du Congo, Pascal Mukuna est monté au créneau pour dissiper tout malentendu au sein de cette formation de la capitale congolaise, Kinshasa.

Alors qu’il s’observe un climat malsain. Pascal Mukuna a profité de cette occasion pour éclairer la lanterne quant à la situation actuelle au sein de la team orange. Selon lui, depuis la création du FC Renaissance en 2014, Max Mayaka n’a apporté aucune contribution.

- Publicité -

« Renaissance du Congo existe depuis 6 ans et Max n’a donné aucun rond encore moins une paire de bottines au club. Il n’a jamais formé une partie des membres de Renaissance. Lors de la scission entre les imaniens et renais (en 2014, NDLR), Max avait pour rôle de trouver les partenaires pour le club, mais il avait failli à sa mission », a-t-il déclaré.

Voulant crever l’abcès, Pascal Mukuna a laissé entendre que Max Mayaka est en procès avec ce club. Ce dernier doit payer une somme estime à 4 millions d’USD.

« Max est en procès avec le FC Renaissance. Il veut à ce que le club lui paie 4 millions d’USD. Les supporters ne sont pas dépourvus de sagesse. Si Max avait besoin d’apporter un plus à l’équipe, il devait depuis très longtemps aller à la rencontre du président du comité de Renaissance. Il ne m’a jamais appelé au téléphone », a-t-il rapporté.

Et d’enrichir : « Personne n’a le monopole de troubler Renaissance. Nous sommes un patrimoine national. Nous demandons à Mayaka d’arrêter ces conneries. Il n’est pas du FC Renaissance. Que les supporters se méfient des discours fallacieux de Mayaka. Il n’a pas la bonne volonté d’aider l’équipe. Il trouble les esprits de l’opinion sportive inutilement ».

Par ailleurs, un climat malsain a élu domicile chez les “Jamais Sans Vous” depuis la détention provisoire de Pascal Mukuna. Une franche de supporters conduite par Max Mayaka exige le départ de Mukuna à la tête de cette équipe. D’après eux, sa gestion est calamiteuse. Cette accusation est rejetée en bloc par le Comité National de Supporters (CNS) que dirige Willy Kindembe, qui a affirmé qu’il n’y a pas de crise dans cette équipe.

Quelques jours de la reprise des activités sportives, les Renais sont appelés à emprunter la voie de la sagesse pour parvenir à leur objectif cette saison qui d’ores et déjà à l’horizon.

- Publicité -

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE