Reprise des cours dans le Haut-Katanga : la sous-division éducationnelle de Sakania et les enseignants à couteaux tirés

Le torchon brûle entre la sous-division educationnelle de Sakania et les chefs d’établissements de kasumbalesa. Après plusieurs réunions avec les écoles privées en prélude de la reprise des cours après la covid 19, les violons ne semblent toujours pas s’accorder.

Selon les enseignants, l’imposition du prix des thermoflashs, lave-mains, désinfectants à 130$ par le sous-proved demeure le nœud du problème. Un tarif qui émanerait de la hiérarchie de la province. Chose que les chefs d’établissements rejettent avec la dernière énergie. Cette recommandation d’après nos sources, demeure la principale condition pour la réouverture des écoles à kasumbalesa le lundi 03 août 2020.

Notons qu’actuellement, la mairie de Kasumbalesa joue la médiation pour une reprise effective tel qu’attendu par le gouvernement Congolais.

Albert leu / Kasumbalesa

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :