Vital Kamerhe : sa demande de remise en liberté provisoire une fois encore rejetée

Vital Kamerhe restera encore un peu plus écroué dans sa cellule à Makala. Selon ses avocats, sa demande de remise en liberté provisoire a été une fois de plus rejeté par la justice congolaise.

Une demande de remise en liberté provisoire motivée par l’état de santé précaire du président de l’UNC, condamné à 20 ans des travaux forcés.

Notons que le procès en appel de l’ex-président de l’Assemblée nationale a été renvoyé au 7 août prochain. Ce dernier continue cependant à recevoir le soutien de certains acteurs politiques et ceux de la société civile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :