mar. Sep 22nd, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

RDC: pour le CRJLI, le FCC a « échoué lamentablement » dans sa marche de soutien aux institutions

Réagissant à la marche organisée jeudi 23 juillet par le Front commun pour le Congo pour « soutenir les institutions du pays », le Centre de Réflexion Juridique de la Lutte contre l’Impunité (CRJLI) parle d’une  » honte » pour la République.

Selon cette structure de défense de droits de l’homme, la plateforme dirigée par Joseph Kabila a lamentablement échoué dans sa manifestation.

- Publicité -

« Lorsqu’on organise la marche, on doit s’attendre à un message, on n’a pas senti le message. On croyait peut-être que le FCC qui a profité de la levée de l’état d’urgence malgré qu’ils ont eu à donner de l’argent à certaines personnes qui ont eu à les soutenir. Bien qu’ils ont marché pacifiquement, mais le message, ils ont failli », a déclaré Me Franck Kalolo, coordonnateur du Centre de Réflexion Juridique de la Lutte contre l’Impunité.

Fustigeant une méthode de donneurs des leçons du FCC, notamment autour de l’affaire de contreseing des ordonnances au sein de l’armée et à la magistrature, le CRJLI, tout en déplorant la sortie médiatique du premier ministre qu’il qualifie d’un  » manque de respect » à l’égard du chef de l’État, demande la démission de Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Cette structure de la société civile a enfin rappelé que l’affaire du contreseing est déjà réglée dans la constitution à son article 90 alinéa 2. D’où, il n’y a plus aucun doute à se faire.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE