RDC: la ministre Néné Nkulu regrette le recrutement multiple dans les entreprises du pays des expatriés au dépens de la main d’œuvre nationale

La ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Néné Nkulu déplore la multiplication du recrutement des travailleurs étrangers au dépens de la main d’œuvre nationale dans les entreprises du pays.

Exprimant son amertume face à cette situation, l’ancien vice-président du Haut-Lomami pense par ailleurs qu’elle se fait en violation des dispositions de l’ordonnance n° 74/098 du 06 juin 1974 portant protection de la main d’œuvre nationale. En vue de sauver les meubles en priorisant les congolais, Néné Nkulu rappelle des dispositions légales et réglementaires aux entreprises du pays. A cet effet, tout employeur qui désire embaucher un expatrié, devra désormais se procurer une carte de travail d’étranger et de respecter la procédure en la matière devant la commission nationale de l’Emploi des étrangers.

La ministre du travail annonce enfin qu’un déploiement sera procédé dans les prochains jours aux fins d’effectuer le contrôle de la détention ou non de la carte de travail pour étranger. Un moratoire d’1 mois est cependant accordé à tout expatrié de se conformer, au cas contraire, des sanctions sévères s’en suivront.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :