Marche UNC – Kinshasa : la police a empêché les manifestants d’atteindre la prison Makala

Les militants de l’Union pour la nation congolaise (UNC), parti cher à Vital Kamerhe, étaient dans la rue ce vendredi 24 juillet.

Dans cette marche, les militants de l’UNC exigeaient la libération du directeur du cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe, condamné à 20 ans des travaux forcés pour détournement de fonds alloués à la construction des maisons préfabriquées.

Partis depuis le secrétariat interfédéral de l’UNC sur l’avenue de l’enseignement, non loin du stade des martyrs, les marcheurs ont progressé paisiblement avant d’être bloqués par les éléments de la police au niveau du rond-point Moulaert, dans la commune de Bandalungwa.

Ce, après que les cadres du parti cher à Vital Kamerhe ont appelé les manifestants à regagner leurs domiciles, après avoir échangé avec le responsable de la police.

Il faut signaler que la prison Makala a été choisie comme point de chute de cette marche.

La manifestation s’est ainsi terminée dans le calme, sans le moindre tir de gaz lacrymogène.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :