jeu. Sep 24th, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Controverse autour de récentes ordonnances : Sylvestre Ilunga invité à démissionner

Le torchon brûle ! Les coalisés de la coalition FCC-CACH ne sont pas en odeur de sainteté depuis la nouvelle mise en place au sein de l’armée ainsi que de l’appareil judiciaire.

Dans un point de presse tenu ce vendredi 24 juillet, le président du Parti Lumumbiste Unifié (MLP), Franck Diongo est monté au créneau pour s’insurger contre la dernière sortie médiatique du porte-parole du Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, tout à l’appelant à présenter sa démission.

- Publicité -

« Je lui demande [premier ministre ndlr] comme il sait que le président de la République travaille mal, qu’il démissionne. Lunda Bululu avait démissionné quand ça ne marchait plus avec Mobutu. En plus avec des telles choses, que le FCC prenne le courage de dire que Félix Tshisekedi travaille mal et qu’il mette fin à la coalition. Qu’il le disent alors », a-t-il lâché tout en affirmant que la Constitution n’a pas été violée dans cette procédure.

Après la manifestation organisée par les cadres du FCC, Franck Diongo les a invité à saisir le Conseil d’Etat pour l’annulation de ces différentes ordonnances, s’ils estiment qu’il y a eu vice de procédure. Pour le président du MLP, ces ordonnances sont déjà en application et seront appliquées.

Alors qu’une forte tension s’observe dans la coalition FCC-CACH, les sources concordantes ont révélé que la question de récentes ordonnances n’a pas été évoquée lors du 41e conseil de ministres et Sylvestre Ilunga Ilunkamba a brillé par son silence du début jusqu’à la fin de ladite réunion.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE