Marche CLC : à Goma, la police interpelle les manifestants

Plus de 10 membres du comité laïc de coordination (CLC) sont conduits dans une jeep de la police au cachot de la mairie de Goma dimanche 19 juillet 2020, dans une marche contre l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI et les propositions des lois Minaku et Sakata sur la réforme judiciaire.

« Nous regrettons l’interpellation de certains d’entre nous, notre marche était pacifique, nous l’avons organisée dans le strict respect des règles barrières et nous avions même informé les autorités locales, nous exigeons leur libération sans condition », déplore Jacques Sinzahera, un des manifestants.

À noter que le CLC a appelé à une mobilisation populaire contre la désignation de Ronsard Malonda comme président de la commission électorale nationale indépendante CENI et en même temps pour s’opposer aux propositions des lois Sakata-Minaku du FCC sur la réforme judiciaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :