Gentiny Ngobila sur l’organisation de deuil à Kinshasa : « plus question d’amener le corps dans la salle ou lieu public »

Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a annoncé que même après le Coronavirus, la population va continuer à respecter les règles établies quant à l’organisation des funérailles à Kinshasa.

C’était le samedi 18 juillet 2020 lors du lancement des travaux de construction d’un funérarium moderne de l’Hôpital général de référence de Kinshasa (ex Mama Yemo).

« Même après que nous ayons vaincu le Coronavirus, nous allons continuer avec les mêmes procédés c’est-à-dire une fois que nous avons fait la levée du corps de la morgue, nous l’amenons au funérarium et après pour ceux qui sont chrétiens, ils peuvent emmener le corps à l’église puis on acheminera le corps vers le cimetière pour l’inhumation. Mais dorénavant à Kinshasa, il n’est plus question d’amener le corps dans la salle ou lieu public pour organiser le deuil », a dit Gentiny Ngobila à la presse.

Il sied de préciser que sur fonds propre et le moyen financier nécéssaire que le directeur général de la morgue de l’hôpital général de référence de Kinshasa, initié la construction de ce funérarium.

Gentiny Ngobila a rappelé par la même occasion qu’il avait ordonné à tous les gestionnaires des hôpitaux de construire les funérariums modernes au sein de leurs établissements.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :