Nord-Kivu: la population redoute des représailles après l’assassinat d’un seigneur de guerre à Miriki

24 heures après l’assassinat du seigneur de guerre, le général autoproclamé Kitete Bushu du mouvement maï maï UDPI/Mazembe par les inconnus la nuit du vendredi au samedi 17 juillet à Miriki dans la province du Nord-Kivu, la population de cette entité vit la peur au ventre craignant une représaille de ses adeptes.

Inquiétude exprimée par Daniel Muhindo, président de la société civile de la commune de Kanyabayonga lors d’une interview accordée vendredi 17 juillet, à la rédaction de koonexion.net. Ce dernier a révélé que le corps de ce seigneur de guerre tué par des inconnus a été retrouvé la matinée de ce vendredi 17 juillet au centre commercial de Miriki.

« Depuis le matin de ce samedi, la situation de Miriki n’est pas bonne suite à l’assassinat par des inconnus du général autoproclamé Kitete Bushu. Pour l’instant, la population est dans une grande panique craignant une éventuelle représaille de ses adeptes pour se venger », a déclaré Daniel Muhindo, président des forces vives de Kanyabayonga.

Notons qu’il y a trois jours que le milicien Kitete Bushu du mouvement maï maï UDPI/Mazembe a quitté la milice du général autoproclamé Guidon du NDC/Rénové pour solliciter une fraction avec son frère Kabidon à Miriki.

Dodo Mathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :