Massacres des ADF en Ituri et au Nord-Kivu : « 735 civils tués en l’espace de 8 mois » (CEPADHO)

Après les massacres de 13 civils la nuit de jeudi à vendredi 17 juillet dans les villages de Belu et Bwakadi dans la province de l’Ituri, le bilan total des civils tués passe de 722 à 735.

Statistiques données vendredi 17 juillet dans un bulletin du centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) qui révèle que 11 civils ont été tués à Belu et les 2 autres à Bwakadi lors d’une incursion des Terroristes islamistes ADF/MTM.

« Nos sources indiquent que les victimes ont soit été décapitées à la machette, soit fusillées par leurs bourreaux. Nombreuses ont été surprises par les assaillants dans leurs champs où plusieurs habitations ont été incendiées. A en croire certaines langues, ces terroristes, auteurs de ces affres seraient venus du territoire de Beni au Nord-Kivu où ils sont accusés d’avoir massacré 4 civils et enlevé 15 autres dans 3 villages, Mangazi, Mavivi II et Virunga en groupement Batangi-Mbau, secteur de Beni-Mbau », révèle ce bulettin.

Avec ces 13 personnes tuées, le CEPADHO a documenté jusqu’ici 735 civils qui ont été massacrés par les ADF depuis le lancement contre eux des opérations de grande envergure par les FARDC, le 30 octobre 2019.

Dodo Mathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :