Manifs du 9 juillet : Néné Nkulu et l’AFDC-A montent au créneau après les actes de vandalisme contre les sièges des partis du FCC

Les réactions après des violences survenues lors des manifestations du 9 juillet organisées par l’Union pour la démocratie et le progrès social, continuent de faire boules de neige.

Le bureau de la conférence des présidents du regroupement politique AFDC-A piloté par Néné Nkulu est dans une déclaration mardi, monté au créneau contre tout acte de vandalisme, notamment la mise en sac des sièges des partis du Front Commun pour le Congo. L’AFDC-A plaide par ailleurs pour qu’une enquête soit diligentée afin que des responsabilités soient établies.

Notons que lors de ces manifestations pour réclamer le retrait de la candidature de Ronsard Malonda à la tête de la CENI, 6 personnes ont péri et 92 autres blessées selon un bilan dressé par l’UDPS.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :