Ituri : l’armée appelle la population à ne pas « prêter l’oreille aux vendeurs d’illusions » qui veulent « déstabiliser le pays »

Dans l’objectif de finir complètement avec les groupes rebelles œuvrant dans la province de l’Ituri dans l’Est de la République démocratique du congo, l’armée appelle le peuple Iturien à ne pas prêter son oreille aux vendeurs d’illusions qui veulent déstabiliser le pays.

Appel lancé mardi 14 juillet par le porte-parole des opérations militaires de la province, le lieutenant Jules Ngongo qui affrime que plusieurs efforts et sacrifices sont consentis et déployés par le commandement militaire sous les auspices du commandant suprême des Forces armées dans l’objectif de donner la paix au peuple Iturien.

« Nous rappelons à cette occasion à la population d’avoir confiance aux institutions légalement établies, à la justice militaire, aux Forces armées et surtout de ne pas se fier aux messages anti-patris, de soulèvement populaire, de ne pas prêter l’oreille aux vendeurs d’illusions qui veulent déstabiliser le pays mais aussi de ne pas être manipulée », a déclaré Jules Ngongo, porte-parole des FARDC en Ituri.

Au nom du commandement militaire, ce lieutenant a rassuré à la population que la République doit toujours gagner la guerre avec elle afin de rétablir la sécurité et restaurer l’autorité de l’État dans cette partie longtemps meurtrie par les groupes négatifs.

Dodo Mathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :