Ituri : Bataha se vide de ses habitants suite aux meurtres répétitifs commis par un réseau de jeunes

Plusieurs habitants de la localité Bataha, localité située en chefferie de Babila-Bakwanza à plus de 10 heures de marche en pieds de la partie ouest du PK25 sur l’axe Mambasa-Bunia menacent de vider ce milieu suite à la recrudescence des cas de meurtres perpétrés par une bande de personnes bien connues.

Le cas le plus récent est celui d’une maman qui avait été découpée à la machette en pleine journée du dimanche 28 juin 2020 par un groupe de gens bien identifié dans ce village comme premier citoyen mais malheureusement en fuite. Cette population s’inquiète du fait que depuis la commission de cet acte ignoble quatre autres tentatives de meurtre viennent d’y être enregistrés.

Selon John Vuleveryo, chef d’antenne adjoint de la convention pour le respect des droiys humains (CRDH/Mambasa) ces présumés assassins se trouveraient dans des forêts où ils sont entrain d’inquieter la population cultivatrice qui part au champ.

Cependant, cette structure de défense des droits humains plaide pour l’installation d’une position des éléments de l’ordre dans ce village afin de sécuriser sa population. Mais aussi demande aux autorités de diligenter des enquêtes pour établir la part de responsabilité de cinq personnes déjà en détention au parquet près le Tripaix de Mambasa.

Dodo Mathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :