Beni : une dizaine d’étudiants relaxée après avoir passé la nuit dans un cachot

Au total 12 étudiants de l’Université officielle de Semuliki viennent d’être libérés du cachot du parquet de grande instance de Beni ce vendredi 03 juillet 2020 après avoir passé une nuit dans cette maison carcérale.

Ces derniers étaient arrêtés jeudi 02 juillet par la police nationale congolaise de Beni lors d’une marche pacifique alors qu’ils réclamaient la reprise des activités académiques au sein de leur institution.

Ces étudiants disent ne pas comprendre pourquoi les activités académiques avaient été interrompues alors que la ville de Beni n’avait pas enregistré plusieurs cas du coronavirus et que cette pandémie avait été vite maîtrisée.

Pour rappel, toutes les activités scolaires et académiques étaient supendues par le président de la République en vue de faire respecter les mesures barrières qui visent à couper la chaîne de contamination de la covid-19 sur toute l’étendue du territoire national.

Dodo Mathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :