Kwango: dos au mur, le gouverneur Jean-Marie Peti Peti démissionne

Le gouverneur de la province du Kwango, visé par une motion de défiance a rendu son tablier.

Contraint à se justifier devant la représentation provinciale sur des accusations de « megestion » et de « violation des lois et principes fondamentaux relatifs à la libre administration du Kwango », Jean-Marie Peti Peti, lâché, a dû quitter le navire avant le naufrage. Sa démission a été déposée ce vendredi 26 juin au bureau de l’Assemblée provinciale au cours d’une plénière axée essentiellement sur le vote de la motion de défiance initiée contre lui.

Après les destitutions des gouverneurs du Kasaï Central et de la Tshopo, le chef de l’exécutif provincial du Kwango, Jean-Marie Peti Peti a lui cependant évité une déchéance qui pourrait encore un peu plus l’enfoncer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :