Beni : la visite dans des maisons carcérales est conditionnée par le paiement d’une somme, dénonce la société civile

La société civile de Beni dénonce le monnayage des visites des prisonniers dans différents cachots et prisons, une pratique commise selon elle par les éléments qui montent la garde de ces maisons carcérales.

Kizito Bin Hangi, coordonnateur des forces vives à Beni-ville déplore ce comportement de ces agents de l’ordre en violation de la Constitution à son article 17.

« Je dénonce ce comportement des policiers et militaires qui montent la garde des différentes maisons carcérales. Notre constitution de la république démocratique du congo à son article 17 stipule qu’un détenu a droit à une visite et cette dernière n’est pas payable c’est-à-dire elle est gratuite et ceux-là qui montent la garde ne doivent pas monnayer cette visite. C’est pour cela, nous demandons à nos autorités de l’État, notamment le procureur de la république, le directeur de la prison, le maire d’intervenir le plus tôt possible pour mettre fin à ce phénomène qui est devenu fréquent au sein des différentes maisons carcérales en ville de Beni », a déclaré Kizito Bin Hangi.

Par ailleurs, il demande aux victimes de cette pratique de toujours dénoncer ces magouilles pour que la solution soit vite trouvée.

Dodo Mathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :