Assaut des « wewa » au Palais du peuple : la conférence des présidents de l’Assemblée nationale hausse le ton

Pour la conférence des présidents de l’Assemblée nationale, « Il est inadmissible que les militants d’un certain parti politique qui prône la démocratie se permettent d’empêcher les députés à travailler normalement ».

C’est ce qu’a rapporté Célestin Musao, rapporteur de la chambre basse du Parlement, dans le compte-rendu de ladite réunion tenue ce mardi 23 juin 2020 et a révélé que la conférence des présidents a déploré la violence et la brutalité dont les députés ont été victimes ce même mardi.

« Il n’y a pas péril en demeure », a souligné le rapporteur de l’Assemblée nationale et a invité la population au calme, car selon lui, les lois sont votées par toutes les tendances politiques.

Pour rappel, les motards, communément appelés les « wewa », identifiés comme les militants de l’UDPS, ont pris d’assaut le Palais du peuple, siège du Parlement. Ils manifestaient contre les propositions de loi d’Aubin Minaku et Sakata, lesquelles selon eux réduisent le pouvoir des magistrats.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :