Violation des droits de l’homme et crimes contre l’humanité : une demande d’enquête initiée au niveau international contre Joseph Kabila

L’initiative porte la signature du Partenariat canadien pour la justice internationale (CPIJ). Cette structure a soumis une lettre au Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), pour obtenir en faveur de cette dernière, l’enquête sur l’ancien Chef de l’État congolais, Joseph Kabila mais aussi ses proches, relative aux atrocités perpétrées au pays pendant sa règne.

Ceci relève d’une lettre lue par la rédaction de Koonexion.net et
signée ce mercredi 17 juin par la CPIJ ainsi que 17 autres experts et organisations de la société civile.

En effet, bien que le Bureau du Procureur ait précédemment mené des enquêtes et poursuivi certains auteurs relativement à des crimes internationaux commis en RDC, celui-ci n’a pas encore abordé sérieusement le rôle et la responsabilité de l’ancien président Kabila et de son administration dans la commission d’atrocités incluant des meurtres, des détentions arbitraires, de la torture, des violences sexuelles et des disparitions forcées. L’impunité persistante de ces crimes a contribué à un climat de peur et à une escalade alarmante de la violence en RDC, sur fond de rumeurs selon lesquelles Kabila envisagerait de revenir au pouvoir.

Ci-dessous l’intégralité de la lettre :

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :