Assemblée nationale : la Cour constitutionnelle tranche, Kabund perd son poste

Jean Marc Kabund ne sera pas réhabilité à son poste du premier vice-président de l’Assemblée nationale. La Cour constitutionnelle a déclarée recevable, mais non fondée la requête du président a.i de l’UDPS en rapport avec l’annulation de sa destitution à son poste au bureau de la chambre basse du Parlement.

Après cet arrêt de la haute Cour, l’élection du premier vice-président de l’Assemblée nationale sera organisée en toute quiétude.

Il sied de rappeler que l’UDPS avait déjà aligné Patricia Nseya pour remplacer Kabund. Ladite élection a été empêchée par les éléments de la police sur instruction du Conseil d’État en raison de l’examen du dossier.

A noter qu’une pétition visant la destitution de Kabund après sa propre réhabilitation par la Cour constitutionnelle était déjà initiée à l’Assemblée nationale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :