[Kinshasa] Bilan de l’affrontement BDK-Police : 4 morts et 11 blessés parmi les adeptes de Ne Muanda Nsemi

Ne Muanda Nsemi, le président du Mouvement politico-religieux Bundu dia Kongo, a dressé un bilan de 4 morts et 11 blessés parmi ses adeptes après l’affrontement lundi 30 mars dernier à Kinshasa, non loin de station ML de Macampagne.

Dans sa déclaration faite ce mardi 31 mars, Ne Muanda Nsemi dénonce la répression dont ont fait l’objet ses adeptes et fustige au même moment le recours par les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) aux « armes de guerre contre des gens non armés », qui traduit selon lui leur « amateurisme ».

Le président de BDK appelle « l’Etat congolais à prendre en charge les funérailles des morts ainsi que les soins médicaux de tous les blessés ».

Vous pouvez aussi lire :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :