ven. Juil 30th, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Nord-Kivu : près de 1400 réfugiés  ont rallié Goma

Un nombre important des Burundais fuyant la guerre sont arrivés dans la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, ce vendredi 13 mars dans la soirée.

Ces réfugiés dont le nombre avoisine 1400 sont majoritairement femmes. Ils ont traversé la ville de Bukavu (au Sud-Kivu) pour rejoindre Goma, où ils sont visibles au quartier lac vert.

Selon les chiffres avancés par les services compétents, ils sont constitués de 216 hommes dont 4 congolais, 695 femmes et 488 enfants.

Interrogés par les journalistes, certains disent fuir des menaces auxquelles ils étaient confrontés dans leur pays (Burundi), accusant des policiers d’être auteurs de bavures, sous la houlette de certaines autorités burundaises. D’autres par contre avancent que beaucoup d’entre eux ont été tués suite aux conflits qui les oppose à l’église catholique, qui selon eux les empêchait à effectuer leur pèlerinage à Busindi.

« C’est depuis 2009 que l’église catholique a commencé à nous empêcher à faire notre pèlerinage. Elle a collaboré avec les policiers qui ont emprisonné et tué certains de nous. Nous fuyons la menace de cette église qui collabore avec le régime Nkurunziza », a dit un des réfugiés.

À l’autre d’ajouter : « Nous célébrons le septième anniversaire triste de massacres de nos frères, sœurs et parents qui ont été tués le 13 mars 2013 à Busindi en pleine prière. Nous sommes pour cette année en prière au Nord-Kivu ».

À noter que le ministre provincial de l’intérieur et sécurité, Jean-Bosco Sebishimbo, s’est personnellement rendu sur le lieu pour s’imprégner de la situation de ces déplacés de guerre, tout en appelant la population environnante à l’hospitalité, en attendant la prise des mesures idoines.

Praise

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.