ven. Juil 30th, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Dossier sauts-de-mouton : face à la menace, Augustin Kabuya prend la défense des magistrats

Le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), a au cours d’une matinée politique ce samedi 29 février à la permanence de ce parti à Limete, déclaré que les magistrats en charge des enquêtes sur la gestion de fonds alloués au programme de 100 jours ne peuvent pas être intimidés.

Le numéro deux de ce parti au pouvoir a, par la même l’occasion, appelé les magistrats à ne rien craindre, avant de mettre en garde tout celui qui tentera d’attaquer ou d’intimider les magistrats dans l’exercice de leur travail.

« Aucun magistrat ne peut craindre les intimidations de qui que ce soit. Ils ont été nommés par le magistrat suprême, Fatshi Béton [Félix Tshisekedi ndlr] », a dit d’un ton ferme le secrétaire général de l’UDPS.

Et d’ajouter : « Celui qui va oser attaquer les magistrats va rencontrer l’UDPS sur son passage. Qu’on laisse les magistrats faire leur travail. Que tous les magistrats sachent que l’UDPS les soutient. Aucun responsable d’une institution ne peut interférer dans les affaires judiciaires. Même le ministre de la justice ne peut pas interférer », a prévenu Augustin Kabuya.

Cette mise en garde d’Augustin Kabuya intervient un jour après la tenue de la 23e réunion du Conseil des ministres à la Cité de l’Union Africaine, au cours de laquelle le Président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo a fait savoir que certains magistrats impliqués dans les enquêtes sur la gestion de fonds alloués au programme de 100 jours, sont l’objet des manipulations et menaces.

Praise

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.