ven. Juil 30th, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Massacre en Ituri : énervée par le nombre des civils tués, la société civile annonce une descente dans la brousse pour affronter les ADF

Au total, 85 civils ont été tués par les rebelles ougandais ADF dans le groupement Bangole, territoire de Mambasa. Ces chiffres ont été rendus publics dans une déclaration faite le jeudi 27 février 2020 par la société civile de l’Ituri.

Face à ce fléau macabre, la société civile de l’Ituri annonce qu’ensemble avec la population, ils projettent démanteler toutes les caches des rebelles ougandais ADF.

« Nous informons les autorités compétentes que nous allons nous organiser en groupe pour fouiller la brousse pour savoir où l’ennemi se cache. Celui qui va nous contredire sera considéré comme ennemi et sera traité comme tel. Nous maîtrisons bien nos différents champs situés dans les agglomérations de Makilidou, Makele, Kandiasa, Mangonzi et Makusa qui seront à bientôt fouiller par nous-mêmes », a déclaré Kasereka Sivamwenda Gilbert, président de la société civile locale.

Le président de cette structure a renseigné à votre rédaction que depuis le 30 janvier dernier aucune descente n’a été effectuée par les autorités du territoire, de la chefferie moins encore de la province dans les lieux du drame.

« Nous fustigeons ce silence qui nous blesse davantage. Lorsqu’il y avait apparition des maï maï à Byakato, territoire de Mambasa, toutes les autorités étaient mobilisées pour effectuer plusieurs descentes dans l’objectif de venir sensibiliser ces miliciens. Pourquoi pas le faire aussi pour les cas des ADF ? », s’est-il interrogé.

Dans le souci de bien mener cette opération de fouille des caches des rebelles ougandais ADF dans la brousse, la société civile appelle tous les hommes à s’apprêter, mais aussi à déplacer les personnes vulnérables (femmes, enfants, personnes du troisième âge et les personnes vivant avec handicap) loin de Makumo.

DoMat

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.