ven. Juil 30th, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Insécurité à Beni : le général Sylvain Ekenge fustige l’instrumentalisation des groupes armées par certains politiciens

Les groupes armés qui servent des béquilles aux ADF sont instrumentalisés par les politiciens natifs du terroir qui veulent que le sang des civils puisse couler pour qu’ils règnent.

Révélation faite dimanche par le général de brigade Sylvain Ekenge, commandant adjoint des services d’information et de communication aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

Cet officier supérieur a par ailleurs, invité la population à la vigilance en dénonçant toute présence inconnue et suspecte dans plusieurs quartiers de la ville.

Aux groupes armés opérant dans la région, le général Sylvain Ekenge les a appelés à déposer les armes.

« Tout celui qui va mettre comme obstacle à la restauration de la paix au Nord-Kivu et plus particulièrement à Beni, sera traité comme ADF », a signifié le général Sylvain Ekenge.

Cet officier des FARDC a au surplus promis de frapper fort à tout groupement rebelle qui userait de résistance.

« Depuis que nous avons lancé les opérations militaires contre les ADF en date du 30 octobre 2019, nous avons déjà été attaqués 47 fois par les groupes armés locaux. Trop c’est trop, cette fois-ci, nous allons frapper tout le monde qui n’entend pas la voix de la raison. Que la population soit calme et ait confiance à l’armée et la police, deux institutions qui sont censées à la protéger et à la sécuriser », a conclu le général Sylvain Ekenge.

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.