mar. Juil 27th, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

38e anniversaire de l’UDPS : poursuivre « le combat » et « conserver le pouvoir »

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), se range en ordre de bataille et ne veut déjà pas renoncer face à une tempête de critiques à laquelle elle fait face.

À l’occasion du 38ème anniversaire de ce parti mythique célébré au stade des Martyrs à Kinshasa devant des milliers de militants, l’UDPS affûte désormais ses armes.

Prenant la parole, le président a.i Jean-Marc Kabund rassure et évoque une conservation de pouvoir à travers un combat qui doit se poursuivre.

« Notre combat doit se poursuivre. Nous devons protéger et conserver par tous les moyens légaux la moindre parcelle de pouvoir déjà conquise en ce jour. l’UDPS est au pouvoir aujourd’hui, demain et éternellement », a déclaré Jean-Marc Kabund, président a.i de l’UDPS.

Reconnaissant que beaucoup reste encore à faire, le numéro 1 du parti du feu Etienne Tshisekedi assure que l’option pour le peuple d’abord demeure non négociable appelant les militants à défendre la vision de Félix Tshisekedi.

Prenant la parole à son tour, le secrétaire général de l’UDPS Augustin Kabuya a qualifié de victoire, la libéralisation de l’espace politique marqué par le combat pour le multipartisme et la signature de l’accord global et inclusif qui a sauvé la RDC de la balkanisation.

« Pour avoir empêché la partition de la RDC, l’UDPS au pouvoir ne permettra jamais que la RDC soit balkanisée », a lâché Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS.

Par ailleurs, le numéro 2 de ce parti considère l’élection de Félix Tshisekedi comme une victoire pour l’UDPS.

Notons que le chef de l’État Félix Tshisekedi, annoncé à cette célébration, n’a finalement pas fait le déplacement du stade des Martyrs de la pentecôte.

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.