mar. Juil 27th, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Partis politiques : le bureau de l’ECT satisfait de son bilan largement positif (Echanges des voeux)

Le bureau du Conseil politique national de l’Éveil de la Conscience pour le Travail et le Développement (ECT) a, au cours d’une cérémonie d’échange des voeux à Kinshasa, dressé un bilan très positif de son action.

Dirigé depuis le 20 juin 2018 par une nouvelle équipe menée par Boniface Balamage N’kolo, le nouveau bureau du conseil politique national de l’ECT compte plusieurs réalisations à son actif. Il y a d’abord le rassemblement et la remobilisation de tous hauts-cadres, cadres et militants du parti. Il faut le dire, ce parti était caractérisé à un moment par des querelles intestines et des divisions sans précédent. Grâce au nouveau leadership, le calme et la sérénité règnent à nouveau. Une de grandes réalisations, c’est aussi l’implantation du parti passant de 50 à 70 % du territoire national avec sièges notamment au Haut-Lomami et au Lualaba. Il y également l’organisation des sessions d’adhésions massives à Kinshasa, Lubumbashi, Goma, Bukavu, Mbuji-mayi, Kananga, Kolwezi et Kalemie. « Dans quelques jours sera organisée une session pour la présentation du Plan stratégique 2020-2023 assorti d’un plan d’action pour l’année 2020 au cours de laquelle nos efforts seront consacrés prioritairement à l’implantation du parti avec sièges, à la formation idéologique et à la constitution du fichier électoral pour les élections 2023 », a renseigné le professeur Félix Momat, Haut cadre du parti.

Dans l’actif du même bureau, l’on note l’internationalisation du parti au niveau de la diaspora congolaise à travers le monde dont déjà 4 représentations. Le nouveau leadership a aussi imposé la traçabilité des comptes du parti. Le secrétariat général est doté d’un cabinet qui gère le parti au quotidien.

Actuellement, L’ECT est implanté dans 18 provinces sur les 26 que compte la RDC. Son président, Boniface Balamage, a annoncé la poursuite de l’implantation de l’implantation dans le reste des provinces dans l’objectif de couvrir toute la République. De son côté, le vice président de l’ECT, l’Honorable Crispin Mbadu, a dit croire à un grand score de l’ECT en 2023.

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI