mar. Juil 27th, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Tension au sein de la coalition FCC-CACH : « Notre rôle maintenant est de part et d’autre jouer pour qu’il ait l’apaisement » (Vital Kamerhe)

Juste après le propos du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, menaçant de dissoudre l’Assemblée nationale en cas d’un blocage, une guerre froide a éclatée entre les membres de deux plate-formes constituant la coalition FCC-CACH.

Dans une interview accordée à nos confrères de TopCongo FM, le Directeur du Cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe, a fait savoir qu’il faut jouer au sapeur-pompier, mais aussi tirer des leçons pour éviter de dérapage dans les jours à venir.

« Notre rôle maintenant, c’est de part et d’autre jouer pour qu’il ait l’apaisement pour que nous puissions tirer les leçons de cette bourde, que ça ne se répète plus. Nous faisons cette union sacrée des volontaires qui veulent faire avancer la République. Et on va de l’avant et on est tolérant vis-à-vis des radicaux », a-t-il déclaré.

Poursuivant son allocution, Vital Kamerhe, a laissé entendre que Jeanine Mabunda ne devrait pas réagir sur le propos du Chef de l’État.

« Elle ne pouvait pas se permettre cela à l’époque. Même maintenant, si elle ose le faire contre l’autorité morale du FCC, elle ne va pas rester 24 heures là où elle est. Le président Félix Tshisekedi est tolérant et démocrate, mais il ne peut pas accepter n’importe quoi. Nous sommes des leaders et nous voulons que notre pays aille de l’avant », a-t-il fait remarquer.

Pendant ce temps, le groupe parlementaire du Cap pour le Changement (CACH) a dans une déclaration faite le jeudi 23 janvier dernier fustigé cette réaction du speaker de la chambre basse, en relevant que c’était outrageant au Chef de l’État.

Dès son retour du périple dans le vieux continent où il a participé au Sommet Grande Bretagne-Afrique et au forum économique de Davos, Félix Tshisekedi a une nouvelle fois déclaré qu’il n’hésitera pas à dissoudre l’Assemblée nationale au cas où le pays serait bloqué. C’était au cours du 18e Conseil des ministres qu’il a fait cette déclaration.

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.