ven. Nov 27th, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Musique : Innoss B, Robinio Mundibu, Fally Ipupa, que des artistes ont marqué l’année 2019 !

La scène musicale congolaise a été riche en émotions en 2019. La concurrence a été à la hauteur des attentes et la galaxie au rendez-vous.

Si 2019 était marquée par la présence des grosses pointures, la fougue et le talent de la jeunesse ont également fait parler la poudre. Albums, concerts ou singles, les artistes congolais ont dû se transcender pour produire des œuvres grandioses pour leurs fans.

- Publicité -

De Fally Ipupa à Innoss B, en passant par Robinio Mundibu, quels artistes ont marqué la scène musicale du pays en 2019?

1. Innoss B

C’est sans doute la force de la jeune génération montante qui a parlé.

En 2019, avec son tube planétaire yo pe en version originale qui cumule plus de 19 millions de vues et en version remixée avec le crack tanzanien Diamond Platnumz qui dépasse les 50 millions de vues, Innos B a laissé des traces indélébiles en faisant danser le monde.

Le natif de Goma demeure aujourd’hui et incontestablement la vraie pioche pour la relève de la musique congolaise.

2. But na Filet

Si vous habitez Kinshasa, vous avez certainement entendu parler de ce chanteur ou écouté l’un de ses tubes en radio.

2019 a été rose pour l’ancien de l’orchestre Villanova de l’artiste Fàbregas.

Avec des débuts fracassants, son album « Reculer devant » a affolé les décibels kinois et congolais avec des titres à succès comme : mon choix, compliqué ou vanité, qui ont fait un carton.

Aujourd’hui, Hugues Maluta Makanda dit But na Filet surfe sur un nuage de succès. Reste à savoir s’il gardera le même tempo pour son prochain album.

3. Fally Ipupa

Impossible de se passer de cet artiste. Malgré la menace de la très jeune génération qui bouscule les compteurs, le géant Fally Ipupa est resté égal à lui-même.

L’ancien du quartier latin de Koffi Olomide a été une fois encore au-devant de la scène en faisant bouger les lignes.

Son album contrôle qui regorge des merveilles comme : aime-moi, Roi Manitou ou Humanisme, a été un vrai régal dans le chef de ses nombreux fans disséminés à travers le monde.

Même si aujourd’hui Fally Ipupa n’a plus rien à prouver, l’auteur de Canne à sucre aura également marqué l’année 2019 par des récompenses gagnées notamment les Afrimma Awards. Ce qui fait de lui incontestablement l’artiste congolais le plus récompensé de l’histoire.

4. Rebo

Rebo Grâce à son titre féérique Ni nani, Deborah R-Belle dit Rebo en a mis plein la vue aux nombreux Congolais qui ont découvert son talent.

La nouvelle petite amie de Innos B peut remercier dans tout cas son mentor Ferre Gola grâce à qui son titre Ni nani a connu un succès fou.

5. Robinio Mundibu

Après un court temps de répit, Robinio Mundibu était désormais attendu au tournant.

Grâce à son titre « Misu na misu », une chanson  »générique » tirée de son album Noir blanc, l’ancien chanteur de Wenge Musica Maison Mère s’est bien distingué.

Malgré l’interdiction par la commission nationale de censure de ce titre dans les médias pour dépravation des mœurs, la chanson a bien dépassé les attentes.

Du Gabon en Côte d’Ivoire, en passant par le Cameroun, Robinio Mundibu a réussi à faire danser même les populations exotiques et ne regretterait pas d’avoir sorti le titre même s’il a reconnu avoir parodié la chanson Dumalana de l’artiste botswanais Vee Mampeezy.

Ainsi, peut-on dire si haut : la RDC est une nation de la musique, la locomotive de la musique africaine.

Chadrack Mpereng

- Publicité -
Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE