ven. Juil 30th, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Félix Tshisekedi a ratifié un accord-cadre longtemps attendu entre la RDC et le Vatican

Lors de sa visite officielle au Saint-Siège ce vendredi 17 janvier, le Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi a assisté après son entretien avec le pape François, à la ratification d’un accord-cadre entre son pays, la République démocratique du Congo, et le Vatican, lequel accord a été signé en 2016.

En effet, cet accord normalise les relations entre les deux États, définit leur périmètre et accorde une personnalité juridique aux différentes organisations de l’Église catholique en RDC.

« Le pape ne voulait pas envisager une ratification dans ces conditions », a confié le cardinal Ambongo qui n’a pas fait le déplacement de la Rome, mais a travaillé pour le parachèvement de ce processus lancé depuis 2007.

Par ailleurs, cet accord reconnaît la liberté religieuse, comme la laïcité de l’État décrétée par la Constitution congolaise, le secret de la confession, le mariage canonique et donne une personnalité juridique à toutes les entités de l’Église catholique au Congo, y compris la Conférence épiscopale, qui intervient dans plusieurs crises politico-sociales au pays.

À noter que l’Église catholique, présente au Congo depuis près d’un siècle, œuvre dans beaucoup de secteurs au pays, notamment dans l’éducation et la santé, la sensibilisation et observation électorale, et tant d’autres. Il arrive que l’église catholique assure parfois le transport de salaire des fonctionnaires dans certaines zones reculées de la RDC, et il fallait le cadre juridique bien défini pour normaliser cette collaboration.

ABONNEZ-VOUS POUR RECEVOIR LES OFFRES D’EMPLOI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.