mar. Juil 27th, 2021

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Beni : la Synergie des mouvements citoyens et groupes de pression qualifie d’  »escroquerie » la présence d’un pont-bascule sur la RN4

Dans une lettre ouverte du 17 janvier adressée au gouverneur de la province du Nord-Kivu, la synergie des mouvements citoyens et groupes de pression de la ville de Beni fustige la réception  »illicite » des frais relatifs au pont-bascule placé au niveau de Kambo sur la route nationale numéro 4.

Cette structure parle même d’  »escroquerie » aux yeux des autorités qui pourtant, ont seules le pouvoir d’en finir, mais pour des raisons opaques, brillent par leur incapacité.

Les ponts-bascules devaient être placés sur les routes macadamisées et non sur terre battue

 »Ce pont bascule détériore depuis février 2017 la situation économique du grand et petit Nord-Kivu et pour y arriver, nous allons procéder par une campagne d’alarme intitulée  »Munzani bila lami ni wizi mtupu » traduit en français : « le pont-bascule sans macadam est un vol pire« , a indiqué Abdoul Mujibu Musyaghuswa, signataire de cette lettre ouverte.

Par ailleurs, la synergie demande l’implication du chef de l’exécutif du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita pour la suppression de ce pont-bascule qui continue d’appauvrir les opérateurs économiques.

Cette structure de la société civile rappelle enfin dans sa lettre ouverte que des journées villes mortes seront observées du 24 au 26 janvier, et un sit-in sera organisé du 27 au 28 du même mois au niveau de ce pont-bascule.

DoMat