mar. Oct 27th, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Massacres à Djugu : les corps de nombreuses victimes ont été mutilés et certains démembrés (rapport BCNUDH) 

Le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) a rendu public ce vendredi 10 janvier 2020 un rapport sombre sur des violences enregistrées dans la province de l’Ituri, précisément dans le territoire de Djugu. Ce rapport stipule que depuis 2017, plus de 700 morts ont été enregistrés parmi les civils et 168 autres blessées.

Ce même rapport renseigne que les corps de nombreuses victimes ont été mutilés, certains démembrés et emportés par les assaillants avec à l’affiche 142 victimes de violences sexuelles, 218 cas d’extorsion, de pillage et/ou de destruction de maisons, écoles et centres de santé dans différents villages lors de ces violences qui ont émaillé aussi le territoire voisin de Mahagi.

- Publicité -

Selon le BCNUDH, ces attaques semblent avoir été planifiées et organisées dans le but d’infliger des pertes graves et un traumatisme à long terme aux membres de la communauté Hema vivant dans le territoire de Djugu afin de les empêcher de retourner dans leurs villages et de pouvoir ainsi prendre le contrôle de leurs terres. L’un des enjeux majeurs du conflit est en effet le contrôle des terres par les Lendu.

Par ailleurs, l’agence onusienne reste très optimiste quant à un retour de la paix dans les tous prochains jours, vu l’ampleur des destructions matérielles et l’insécurité qui prévaut dans les zones affectées.

- Publicité -
Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE