mar. Oct 27th, 2020

KOONEXION.NET

Premier carrefour de l’information

Rupture d’approvisionnement en nourriture et médicaments à Makala : plus de 11 morts enregistrés en 7 jours

Depuis le début de l’année 2020, alors que nous en sommes au huitième jour, l’on compte déjà onze morts parmi les détenus au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK), ex- prison de Makala. Les révélations sont celles d’un responsable de cet établissement pénitentiaire qui s’est confié à nos confrères de l’Agence France-Presse.

En effet, d’après la source, c’est la rupture de stock en nourriture et en médicaments qui se trouve être à la base de ces morts en cascade.

- Publicité -

« Les trois derniers sont décédés hier (lundi), parce qu’il n’y avait pas de médicaments pour les soigner et leurs familles n’avaient pas de moyens », confiait la source à l’AFP.

Il sied de noter qu’il y a quelques jours, s’exprimant sur le ondes de Radiookapi, le vice-ministre de justice, Bernard Takayite, attribuait la responsabilité au ministère des Finances qui, dit-il, ne veut débloquer de fonds afin de ravitailler les prisons de la République.

« Nous avons toujours cherché à approvisionner les prisons après trois mois. Nous avions fait pression au premier ministre et au ministre des Finances, mais rien n’est encore fait. Ça fait trois mois que nous sommes derrière ce dossier, et nous ne comprenons pas. C’est dans toutes les prisons qu’on nous appelle. Nous disons que nous nous battons pour que cet argent soit libéré », s’était indigné le vice-ministre.

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2020 Koonexion
COVID-19 RDC
4836 cas confirmés (15 juin)
X
TRADUIRE